La viscose

La viscose


Fibre chimique

>

Fibre artificielle

Speed-dating

Tu t’appelles comment ?

Je suis mondialement connu son le nom de Viscose. Mais j’aime bien quand on m’appelle soie artificielle ! Parfois vous entendrez également Rayonne.

Tu viens d’où ?

Pour faire court, j’ai vu le jour en 1884 en France (une fois n’est pas coutume) pour pallier le déclin de la production des vers à soie. On doit mon invention à Louis Pasteur et au Comte Hilaire de Chardonnet. J’ai été en 1892 améliorée et brevetée par 3 chimistes britanniques.

Quel est ton gang parmi les fibres ?

Je suis une fibre artificielle, et pas n’importe laquelle : la première ! Pour les nouveaux, ça veut dire que je suis une fibre créée chimiquement à partir de matières naturelles.

Du coup, t’es fabriquée à partir de quoi ?

Comme plusieurs de mes compères (proviscose, modal, tencel, lyocell, cupro), je suis une fibre artificielle cellulosique. La cellulose provient de la paroi de cellules végétales. Dans mon cas, c’est principalement du bois.

Comment es-tu produite ?

La cellulose n’est pas filable via des procédés naturelles et on a besoin de solvants et procédés chimiques pour pouvoir créer de beaux et longs fils.

Et cela pose des problèmes ?

Un peu oui… Notamment car les procédés en question utilisent beaucoup d’eau, jusqu’à 11 000 litres pour uniquement un petit kilo. Et j’aime également beaucoup les produits chimiques et toxiques comme le disulfure de carbone. Cet amour a malheureusement un impact important au niveau environnemental et au niveau social, pour les employés des usines où je suis créé.

Est-ce que tu pèses dans le textil-game ?

Je me défends ! Je représente, selon ParisGoodFashion, 5,2% du marché mondial du textile et prêt de 80% de celui des fibres cellulosiques.

3 raisons de compter sur toi ? Je suis économique, légère et confortable.

Le Respon’fact ?

Selon Earth.com, la viscose est responsable, chaque année, de la destruction d’environ 120 millions d’arbres. Le label FSC permet d’assurer que le bois utilisé pour concevoir la viscose provient de forêts gérées durablement.