Le coton

Le coton


Fibre naturelle

>

Fibre végétale

Speed-dating

Tu t’appelles comment ?

On m’appelle généralement coton. Genre Gossypium, famille des Malvaceae pour les amoureux des plantes.

Tu viens d’où ?

Je proviens des graines de cotonniers et suis initialement originaire d’Asie du Sud. Mais avec la mondialisation on me retrouve au 4 coins du globe, et principalement en Chine et d’Inde (respectivement ~6,42 et ~5,93 millions de tonnes de coton produites en 2020).

De quoi as-tu besoin pour grandir ?

De soleil et de beaucoup (vraiment beaucoup) d’eau. Je suis aussi assez fragile donc j’aime bien être protégé par des insecticides et pesticides.

Quel est ton gang parmi les fibres ?

Je revendique fièrement mon appartenance aux fibres végétales.

Tu mets combien de temps à pousser ?

Je ne suis pas pressé, je mets entre 5 et 6 mois pour arriver à maturité.

Est-ce que tu pèses dans le textile-game ?

Héhé, j’en suis le roi incontesté ! ~25% du textile mondial m’appartient !

Quelle est ta plus grande fierté ?

D’être abordable et agréable à porter, parce que l’écologie, je ne vais pas vous mentir, ce n’est pas mon point fort…

3 raisons de compter sur toi ?

Je suis doux, confortable et respirant.

Un petit défaut ?

C’est plutôt un gros défaut… J’ai besoin d’énormément d’eau pour me développer (environ 10 000L - et jusqu’à 22 500L - d’eau par kilo selon la méthode de production et le climat) ! Et je consomme également énormément de produits chimiques pour me protéger des insectes et des maladies…

La Respon’stat ?

La production européenne de coton ne représente qu’environ 1% de la production mondiale, la Grèce étant le principal producteur européen.

Quelles alternatives ?

Le coton possède bien des qualités mais a un très lourd impact social et environnemental. Si vous en avez l'opportunité, il est recommandé de :

  • S'orienter vers des matières naturelles moins énergivores et pouvant être cultivées à proximité,
  • De privilégier des cotons recyclés ou biologiques.

Chez responsape, nous sommes totalement transparents sur toute la chaine de valeur de nos articles, mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Aussi, nous vous conseillons de bien regarder les étiquettes lors de vos achats et de vous méfiez de certains labels relativement facile à obtenir (comme le label BCI - Better Cotton Initiativ -).