Éclairage sur les certifications les plus courantes concernant le coton

Avec Responsape, nous souhaitons mettre en avant tous les acteurs engagées pour une mode plus durable et locale !
Aujourd'hui, Les Mouettes Vertes, fabricant engagé de produits textiles écologiques, explique les choix réalisés concernant les labels et certifications de leur coton.


De multiples labels et certifications sont à disposition des entreprises textiles et permettent d’aiguiller les consommateurs qui sont de plus en plus en quête de transparence.
Délivrés par des organismes indépendants, les labels consacrent les engagements forts pris par les créateurs et fabricants textiles.

Mais comment s’y retrouver dans la jungle des labels ? Quelle certification faut-il faire prévaloir pour des accessoires et vêtements en coton ?

Décryptage des trois certifications les plus répandues avec Les Mouettes Vertes, fabricant engagé de produits textiles écologiques.

Qu’est-ce qu’une certification ?

Une certification (ou label) est délivrée par un organisme indépendant et atteste de la conformité d’un produit aux normes et règlements en vigueur. Le respect des critères présents dans le cahier des charges est contrôlé par ce même organisme.

Certaines marques créent sans détours leur propre label afin de s’adresser directement à leurs consommateurs. Pourtant, ces labels n’offrent aucune garantie…

Pour les vêtements et accessoires en coton, les certifications les plus courantes sont : GOTS, OCS et Oeko-Tex.


Le label GOTS

Le label GOTS (Global Organic Textile Standard) s’impose comme la certification la plus exigeante et la plus crédible vis-à-vis du consommateur.
Cette certification internationale est délivrée par Ecocert et Control Union. Le cahier des charges GOTS porte sur trois éléments majeurs qui sont :

    • La traçabilité du coton,
    • La garantie biologique,
    • Les conditions de travail dans la société.

Pour qu’un produit soit étiqueté GOTS, il faut qu’il soit est composé à 100% de fibres biologiques, sans intrant chimique et doit avoir été confectionné dans le respect de l’environnement (gestion raisonnable et contrôlée de l’eau incluse).

La certification GOTS prend également en compte les aspects sociaux en se basant sur les recommandations établies par l’OIT (Organisation Internationale du Travail) de l’ONU.
Le respect des principes de l’OIT doit être constaté lors de toutes les étapes successives de la chaine de valeur, du champ de coton à l’atelier de confection.


Le label OCS

La certification OCS (Organic Content Standard) certifie la présence de matières organiques dans les produits. Le coton est donc cultivé sans OGM ni produits chimiques (engrais, pesticides et insecticides).

Cette certification est principalement un outil BtoB, c'est à dire à destination des entreprises en garantissant la composition biologique des produits que les entreprises achètent.
La certification OCS couvre le traitement, la fabrication, l’emballage, l’étiquetage, la commercialisation et la distribution des produits qui contiennent des matières organiques.
La certification OCS met en place une procédure de traçabilité depuis le champ jusqu’à l’usine qui utilise la fibre.

L’OCS 100 assure la traçabilité des textiles conçus à base de 100% de coton biologique tout au long de la chaîne de production.

L’OCS Blended, quant à lui, concerne les articles qui sont composés à partir d’un mélange de coton biologique - au minimum à 5% - et d’autres matières.

GOTS et OCS, les deux seuls labels reconnus internationalement.


Le label OEKO-TEX® Standard 100

La certification OEKO-TEX® Standard 100 garantit l’innocuité d’un produit.

Concrètement ? OEKO-TEX® Standard 100 certifie que le produit ne contient pas de produits chimiques nocifs pour la santé du consommateur. Bisphénol A, perturbateurs endocriniens, métaux lourds et phtalates sont donc écartés.

Pour établir l'innocuité totale du produit, ce standard se base sur l'analyse du produit fini et sa composition intégrale : matières premières, teinture, encres d'impression, ornementation…

OEKO-TEX® Standard 100 ne concerne pas les processus de fabrication.

Ainsi, ce label ne garantit ni l'utilisation de fibres biologiques ni l’absence totale de produits chimiques dangereux durant la production.

Un produit certifié OEKO-TEX® Standard 100 peut être composé à 100% de fibres synthétiques ou artificielles. Les produits chimiques peuvent être utilisés à condition qu’ils soient retirés du produit avant sa commercialisation.


Le choix des Mouettes Vertes

Les Mouettes Vertes ont porté leur choix sur 3 certifications : GOTS / SA 8000 / WFTO

S’agissant de l’unique norme recouvrant l’ensemble de ses engagements - respect de la Nature et des Hommes -, Les Mouettes Vertes ont fait le choix de la certification GOTS.

Les Mouettes Vertes ont souhaité renforcer leur responsabilité sociale sur le lieu de travail en sélectionnant exclusivement des ateliers partenaires certifiés SA 8000.

La certification SA8000 mesure la performance sociale dans huit domaines importants pour la responsabilité sociale sur les lieux de travail et favorise une amélioration continue sur ces 8 domaines.

Ces 8 domaines portent sur : le travail des enfants, le travail forcé ou obligatoire, la santé et la sécurité, la liberté d'association et le droit à la négociation collective, la discrimination, les pratiques disciplinaires, les heures de travail, la rémunération, le système de gestion.

Enfin, Les Mouettes Vertes est certifiée WFTO (World Fair-Trade Organization). Selon cette certification, le respect des hommes et de la nature passe avant les considérations purement financières. Les Mouettes Vertes est ainsi l'une des 20 entreprises françaises labellisées WFTO.

Son système de production est donc :

    • Equitable lorsque nous faisons fabriquer nos collections par nos ateliers certifiés SA800,
    • Promoteur de l'emploi en France lorsque nous produisons dans notre atelier, l'Atelier des Mouettes, premier atelier de France certifié GOTS et situé à Laval
    • Solidaire quand nous faisons fabriquer par nos 3 ESAT partenaires en France (Établissements faisant travailler des personnes en situation de fragilité ou handicap).